Rechercher

Qu'est-ce que la santé ?



Pour le naturopathe, la santé se caractérise par un état d’harmonie physiologique, psychologique, dynamique et holistique.

Si je devais donner ma définition elle se résumerait comme tel : « La santé est un état de bien-être physique, moral et social ».

En naturopathie, la définition se résume à l’harmonie physiologique, psychologique, dynamique et holistique. 


Posons-nous une simple question : « Sommes-nous en bonne santé ? »


Bien que les pratiques essentielles d’hygiène nous soient transmises par nos parents, puis par l’école. Mais à ce jour, aucune institution officielle nous enseigne sur l’importance d’une pratique de respiration diaphragmatique, tout comme personne ne nous met en garde sur les bienfaits organiques et les avantages physiologiques d’un sommeil sain et naturel.

Que savons-nous des bienfaits du sauna, du brossage à sec, du bain de siège et de bien d’autres techniques ancestrales qui se sont presque oubliées ? Nous ne recevons malheureusement aucun enseignement sur ces pratiques que nous pouvons aisément qualifier d’hygiène vitale, tout cela amenant sur les chemins de l’autoguérison.

C’est ici que le naturopathe amène une plus-value dans le domaine de la santé, notamment sur le terme de maladie. La maladie (mal à dit), cela peut paraître un peu réducteur, mais comprenez bien que le naturopathe sait que ce mal à une raison d’être dans l’histoire d’un individu. Aussi, par le biais d’une anamnèse (un entretien complet avec le patient), le naturopathe arrive à déceler et à comprendre ce mal qui vous ronge, apportant une explication sur le pourquoi d’une telle pathologie ou du mal-être.



« La santé est un état de bien-être physique, moral et social ».

Quels sont les Facteurs Naturels de Santé et quelles sont les techniques ?


· L’air (facteurs respiratoires) 

· L’eau (facteurs hydriques)

· L’alimentation (facteurs nutritionnels)

· L’activité physique (facteurs kinésiques)

· La posture (facteurs posturaux)

· Le repos (facteurs récupérateurs)

· L’ensoleillement (facteurs photonomistes)

· La propreté corporelle (facteurs hygiéniques)

· Les vêtements (facteurs vestimentaires)

· Le chaud et le froid (facteurs caloriques)

· L’environnement (facteurs écologiques)

· Les divertissements (facteurs récréatifs)

· Les instincts naturels (facteurs instinctuels)

· L’activité sexuelle (facteurs reproductifs)

· L’activité mentale (facteurs mentaux)

· L’idiosyncrasie (facteurs idiosyncrasiques)

· La vue (facteurs visuels)

· Les sons (facteurs acoustiques)

· Les odeurs (facteurs olfactifs)

· Le toucher (facteurs tactiles)

· Le goûter (facteurs gustatifs)

· Les relations individuelles (facteurs relationnels)

· Le comportement psychologique (facteurs psychologiques)


« La santé passe souvent par la modération »

Les facteurs naturels de santé sont les 10 piliers sur lesquels s’appuie la Naturopathie pour préserver, atteindre ou regagner une santé optimale. Trois de ces piliers sont considérés comme majeurs :


1/ L’approche alimentaire ou hygiène nutritionnelle


Avec l’aide du Naturopathe et selon la constitution de la personne concernée, des réglages et une rééducation alimentaire sont envisagés (initiation à l'hygiène alimentaire naturopathique, cures hypotoxiques ou saisonnières, compléments alimentaires, phyto et aromathérapie…).

Pierre-Valentin Marchessau, un des père de la naturopathie, mettait en avant la règle des trois D à savoir : Désaler, Désucrer, Dégraisser.

L’alimentation d’aujourd’hui est « trafiquée » transformée à outrance. Nous nous éloignons de nos vrais besoins physiologiques. En abusant de café, de thé, sans parler de l’alcool, de chocolat, d’huiles « trans » et de sucres raffinés et de surcroîts empoisonnée par les engrais chimiques finissent par nous encrasser de nos humeurs (sang, lymphe, liquide intercellulaires …), et ainsi que nos « émonctoires » (nos intestins, notre foie, nos reins, nos poumons notre peau)


2/ L’approche psycho-émotionnelle ou hygiène émotionnelle


Préconisation de techniques de relaxation, de gestion du stress et des émotions, hygiène relationnelle... On accueille ses émotions et on apprend à les gérer pour un mieux-être, une meilleure santé. 

Notre psychisme a une grande influence sur notre santé, mais aussi sur notre vitalité. Qui n’a pas eu de l’anxiété ? par exemple le jour précédant un examen, un entretien d’embauche… L’impact direct sur notre santé fut une diarrhée accompagnée de maux de ventre.

Notre psychisme agit également au-delà de nos émotions, par exemple, lorsque nous tombons amoureux ou une rupture amoureuse, notre appétit se modifie. Et lorsque nous devons demander quelque chose d’important à une personne qui nous intimide, notre cœur bat la chamade et nos mains sont atteintes de tremblements.

Et bien d’autres symptômes peuvent se percevoir comme : dans une crise d’asthme ou d’urticaire, une indigestion ou encore une faiblesse hépatique. « Dans ces cas, auriez-vous été contrariés ? »


3/ L’activité physique ou hygiène squeletto-musculaire


Par activité physique on n'entend pas forcément la pratique d'un sport de façon intensive. Il s'agit plutôt d’entrer le plus possible en « mobilité », en mouvement. Tout ce qui permet au corps et à l’organisme de « bouger » et de s’oxygéner est considéré comme un facteur naturel de santé (marchegymnastiques doucesyoga, arts martiaux, danse etc.).

Les bienfaits de l’exercice physique sont nombreux et sont prouvé. Grâce à la sudation (transpiration), la peau est nettoyée de ses déchets. L’activation de nos filtres naturels, la peau, les reins, les poumons et le foie, se passe par le biais d’un exercice physique régulier.  L’exercice physique permet d’oxygéner et d’augmenter la capacité du le système respiratoire, d’optimiser le « brassage » intestinal et d’effectuer un nettoyage hépatique et biliaire.

L’exercice physique permet également une évacuation rénale plus saine, il contribue à une production d’urine plus colorée et plus foncée et il permet un bien-être psychologique et des bienfaits sur le système nerveux.

Lorsque l’on effectue un exercice physique régulier, nous produisons une augmentation des dépenses énergétiques qui permet de brûler l’excédent de sucre, ainsi que celui de graisse. Le métabolisme cellulaire se voit ainsi amélioré de façon notable.



Les 7 autres piliers dits « secondaires » :


4/ L’hydrologie


Bains, douches alternées ou locales, bains dérivatifs, hammam, sauna… L’eau et ses usages ont toujours accompagné les médecines et pratiques de santé de tous temps et dans toutes les cultures (ayurvéda, thermes romains…).


5/ Les techniques manuelles


Tous les massages dits de « bien-être » non médicaux (massages californiens, ayurvédiques, etc.). Les bienfaits sur les tissus profonds et les douleurs tant physiques que psycho-émotionnelles sont une valeur ajoutée en Naturopathie.


6/ Les techniques réflexes


Ce sont des techniques que l’on englobe dans le terme générique de « réflexologie » et que l’on applique soit sur les mains, les pieds ou les oreilles…Le shiatsu en fait partie ainsi que le Do-in (techniques d’accu-pressions).


7/ Les techniques respiratoires


Inspirées du yoga, les techniques de respiration profonde et consciente agissent immédiatement en ralentissant le rythme cardiaque et en calmant l'anxiété et le stress. Techniquement, il s’agit d’inspirer et expirer sur un temps long et de façon globale, avec tout le corps et pas uniquement les poumons. La détente et la relaxation s’installent même chez les individus les plus anxieux. La respiration en plein air est un facteur essentiel de santé en Naturopathie.


8/ La phytothérapie et l’aromathérapie


Elles sont un soutien au quotidien pour toutes les fonctionnalités de l’organisme (propriétés drainantes, calmantes, revitalisantes, détoxifiantes…). Les plantes et leurs pouvoirs sont envisagées comme une alternative bénéfique et efficace. De nos jours les médicaments surconsommés font l’objet de nombreux scandales sanitaires et de santé publique. La Naturopathie dans son approche naturelle propose de se soigner sans ajouter du "mal" au "mal".


9/ Les techniques énergétiques


Magnétisme, recours aux aimants, reiki, autant de techniques qui vont aider l’organisme à se guérir. Le recours aux technologies anti-pollution électromagnétiquesou géo biologiques en font partie. L’idée ici est de rééquilibrer l’énergie pour une meilleure santé.


10/ L’accompagnement psychologique


Il commence dès l’accueil et se prolonge lors de l’entretien grâce à une écoute active et bienveillante du Naturopathe. Le Naturopathe a des prédispositions naturelles mais est également formé à la relation d’aide. Il saura accompagner la personne concernée en lui proposant des outils de gestion du stress, de relaxation. L’idée qui sous-tend cette démarche est la prise en compte de l’impact et l’importance de la « psychosomatique » dans la genèse des troubles (en d’autres termes l’impact des émotions négatives ou de l’anxiété sur les fonctions organiques).



The constitution of Manis a piece of digital artwork by Christophe Genty which was uploaded on November 14th, 2017.

Source: https://fineartamerica.com/featured/the-constitution-of-man-christophe-genty.html

62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout