top of page

Est-ce que la naturopathie peut venir en aide aux enfants atteints de dys(lexie)..., de TDAH ?

Dernière mise à jour : 18 nov. 2023

Introduction :

Les enfants présentant des difficultés scolaires liées à des troubles tels que les dys(lexie)…, le TDAH (Trouble du Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité) ou d'autres troubles du comportement nécessitent une approche spécifique pour favoriser leur réussite scolaire et leur bien-être. En tant que professionnels de la santé spécialisés dans ces domaines, il est essentiel de comprendre comment le sommeil, la nutrition et l'hygiène de vie peuvent influencer ces enfants et contribuer à améliorer la qualité de vie au quotidien et dans leurs résultats scolaires. Cet article examine les recherches actuelles concernant ces aspects chez les enfants atteints de troubles tels que la dys(lexie)..., le TDAH et les troubles du comportement, mettant en évidence leur impact sur leur fonctionnement académique et comportemental, ainsi que l'importance d'interventions appropriées.


Mon Analyse :

1. Le Sommeil : Les enfants atteints de dyslexie, de TDAH ou de troubles du comportement peuvent souvent rencontrer des problèmes de sommeil. Selon Bioulac, Micoulaud-Franchi et Claret (2016), le TDAH est souvent associé à des troubles du sommeil et à une somnolence diurne. Des recherches ont montré que le manque de sommeil ou les troubles du sommeil peuvent aggraver les difficultés d'apprentissage et les problèmes de comportement chez ces enfants. Par conséquent, il est important d'évaluer et de traiter les problèmes de sommeil afin d'optimiser leur fonctionnement cognitif, leur attention et leur régulation émotionnelle.


2. La Nutrition : Une alimentation équilibrée et nutritive joue un rôle crucial dans le développement cérébral et le fonctionnement des enfants atteints de dys(lexie)…, de TDAH ou de troubles du comportement. Selon Bange (2014), des carences nutritionnelles peuvent influencer les symptômes du TDAH. Des études ont suggéré que des carences en nutriments essentiels, tels que celles en fer, en zinc, en acides gras oméga-3 et en vitamines B, pourraient être associées à des symptômes plus sévères de ces troubles (Bange, 2014). Par conséquent, une alimentation riche en nutriments essentiels, avec une attention particulière portée aux sources d'oméga-3 et de vitamines B, peut contribuer à améliorer les fonctions cognitives, l'attention et le comportement de ces enfants.


3. L'Hygiène de vie : L'adoption d'une hygiène de vie saine est d'une importance capitale pour les enfants atteints de dyslexie, de TDAH ou de troubles du comportement. Rogé (2016) souligne l'importance de l'environnement scolaire dans la prise en charge des troubles autistiques, mettant en évidence l'importance de routines structurées et d'un soutien adapté pour ces enfants. L'activité physique régulière a été associée à des améliorations significatives de l'attention, de la concentration et du comportement chez ces enfants (Vieyra, 2014). En outre, la gestion du stress, la mise en place de routines structurées et la création d'un environnement favorable peuvent également contribuer à améliorer leur fonctionnement académique et comportemental (Braconnier, 2016).


Ma Conclusion :

Pour les enfants atteints de dys(lexie)…, de TDAH ou de troubles du comportement, le sommeil, la nutrition et l'hygiène de vie revêtent une importance particulière pour leur développement scolaire et leur bien-être global. Les recherches citées dans cet article, telles que celles de Bange (2014), Rogé (2016), Vieyra (2014), Bioulac, Micoulaud-Franchi et Claret (2016) et Braconnier (2016), mettent en évidence l'impact significatif de ces facteurs sur le fonctionnement académique et comportemental de ces enfants. En tant que professionnels de la santé, il est essentiel d'intégrer ces aspects dans l'évaluation et la prise en charge de ces enfants, en collaboration avec les parents et les enseignants. Des interventions adaptées, telles que la mise en place de routines de sommeil régulières, la promotion d'une alimentation équilibrée et la mise en œuvre d'une hygiène de vie saine, peuvent contribuer à améliorer leur fonctionnement académique, leur comportement et leur qualité de vie. Cependant, il est important de reconnaître la complexité de ces troubles et de mettre en place une approche multidisciplinaire, en collaborant avec une équipe spécialisée comprenant des professionnels de la santé, des éducateurs et des spécialistes des troubles spécifiques, pour fournir une prise en charge complète et individualisée pour chaque enfant.



Sources :

Bange, F. (2014). TDA/H - Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité: En 57 notions. Dunod. https://doi.org/10.3917/dunod.bange.2014.01


Rogé, B. (2016). Le spectre des troubles autistiques. Dans : Jean-François Marmion éd., Troubles mentaux et psychothérapies (pp. 92-97). Auxerre: Éditions Sciences Humaines. https://doi.org/10.3917/sh.marmi.2016.01.0092


Braconnier, A. (2016). Quels soins pour l’enfant et l’adolescent ?. Dans : Jean-François Marmion éd., Troubles mentaux et psychothérapies (pp. 155-158). Auxerre: Éditions Sciences Humaines. https://doi.org/10.3917/sh.marmi.2016.01.0155


Vieyra, M. (2014). 40. Milieu scolaire. Dans : François Bange éd., TDA/H - Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité: En 57 notions (pp. 316-325). Paris: Dunod. https://doi.org/10.3917/dunod.bange.2014.01.0316


Bioulac, S., Micoulaud-Franchi, J. & Claret, A. (2016). Chapitre 8. TDAH, somnolence et troubles du sommeil. Dans : Manuel-Pierre Bouvard éd., Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité de l'enfant à l'adulte: Approche développementale (pp. 170-180). Paris: Dunod. https://doi.org/10.3917/dunod.bouva.2016.01.0170

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page